Ouverture d'un bureau de l'UE à Téhéran : feu vert de l’Iran
10 November, 2016
Le gouvernement d'Hassan Rouhani ne dispose plus que de quelques mois avant les élections présidentielles de mai 2017 pour continuer à briser les tabous diplomatiques qui persistent encore. Sur sa liste figure l'ouverture d'un bureau permanent de représentation de l'Union européenne à Téhéran, ce que vient d’annoncer M. Majid Takht-Ravanchi, vice-ministre des Affaires étrangères iranien en charge de l’Europe et de l’Amérique.
Shargh | Photo: Tasnim

 Une première phase de démantèlement des tabous diplomatiques s'est déjà déroulée sous le mandat  de Hassan Rouhani : l’organisation de négociations avec les États-Unis, la conversation téléphonique du président avec Obama et, enfin, l'accord nucléaire avec le P5+1 en sont les meilleurs exemples. Dans une deuxième phase, le gouvernement a discrètement réouvert, à l'écart des médias, l'ambassade du Royaume-Uni qui avait été fermée sous Ahmadinejad. Les ambassadeurs des deux pays (l'ambassadeur iranien au Royaume-Uni et l'ambassadeur britannique en Iran) ont repris leurs fonctions.

s'abonner

Le contenu auquel vous souhaitez accé- der est réservé seulement aux abonnés.
Abonnez-vous gratuitement dès main- tenant si vous n'avez pas encore de compte d’utilisateur.

s'abonner

Dejà abonné ?

Connectez vous pour accéder aux contenus.


log in

© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.