Stratégie de Trump en Irak et en Syrie : avec ou contre l’Iran ?
14 November, 2016
Il est encore trop tôt pour juger de la politique de Donald Trump, nouveau président des États-Unis, notamment en ce qui concerne les deux principales crises du Moyen-Orient : l'Irak et la Syrie. Cependant, grâce à certaines de ses déclarations et prises de position, il est possible de déduire les grandes lignes des positions de Trump sur ces deux dossiers.
Shargh | Mohammad Ali Asgari |

 La crise irakienne

Sur ce sujet, Trump est - de manière générale - en désaccord avec la politique menée par les républicains et des démocrates au cours des 16 dernières années. « Il faut que nous regardions la vérité en face, confiait-t-il à Larry King, célèbre présentateur américain. L'invasion de l'Irak est la première grave erreur que Bush a commise. Alors que nous étions embourbés dans ce pays, le retrait de nos troupes a été une seconde erreur, cette fois sous le mandat d'Obama. » Donald Trump est convaincu que « l'Irak est maintenant entre les mains de l'Iran ». Par conséquent, si le milliardaire américain souhaite poursuivre dans cette voie après son intronisation à la Maison Blanche, la politique régionale iranienne lui posera de nombreux problèmes. Quoi qu’il en soit, la politique annoncée par Trump sera tout à fait favorable aux pays arabes qui accusent l’Iran d'avoir « envahi » l'Irak ou qui dénoncent la prise en otage de ce pays par les chiites - à moins qu'il ne s'agisse uniquement de slogans de campagne et que Trump change de politique, une fois arrivé à la Maison Blanche.

s'abonner

Le contenu auquel vous souhaitez accé- der est réservé seulement aux abonnés.
Abonnez-vous gratuitement dès main- tenant si vous n'avez pas encore de compte d’utilisateur.

s'abonner

Dejà abonné ?

Connectez vous pour accéder aux contenus.


log in

© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.