Biblio-Iran : La prière des poètes de Jean-Pierre Perrin
11 June, 2017
Ce petit livre n’est pas un guide. C’est un décodeur. L’Iran est un poème persan dont "La prière des poètes" de Jean-Pierre Perrin vous explique ses mystère et ses secrets.
Le Tiers Mythe |

L’Iran est un jardin que les mots font fleurir. Sous les coupoles des mosquées d’Ispahan et des mausolées de Chirâz, une somme de fascinantes contradictions persanes est à l’œuvre. Les Iraniens aiment les sciences et sont superstitieux. Ils sont mystiques et amoureux des plaisirs plus terrestres.

L’Iran des poètes est celui du pardon. Mais l’Iran des juges islamiques condamne à mort le plus grand nombre de mineurs au monde. Les omniprésents mollahs y sont sans cesse moqués, affublés de sobriquets ridicules, maudits, voire insultés. Mais peu d’Iraniens voudraient qu’ils disparaissent de leur paysage.

Ce petit livre n’est pas un guide. C’est un décodeur. L’Iran est un poème persan dont ces pages vous aident à saisir les dérangeantes ambiguïtés. Il dit l’âme d’un pays qui, de tout temps, a figuré au panthéon des voyageurs. Il explique le mystère et les secrets d’un grand peuple. Parce qu’en Iran, comprendre n’est qu’une étape sur le sinueux chemin des sentiments.

Auteur: Perrin, Jean-Pierre (Ecrivain-voyageur, romancier, longtemps grand reporter à Libération, Spécialiste du proche et du Moyen-Orient et d’Iran, Jean-Pierre Perrin a publié, entre autres, Jours de poussière (2002), Les Rolling Stones sont à Bagdad (2003), La mort est ma servant (2013) et Menaces sur la mémoire de l’humanité (2016) ).

Editeur : Nevicata (2017)

Iran : la prière des poètes est disponible à la librairie Le tiers mythe 

 

Le Tiers Mythe
La librairie Le Tiers Mythe est fondée en 1974, spécialisée en sciences humaines. Vous pouvez y trouver des livres anciens, épuisés et introuvable sur l'Iran, l'Asie, Le Monde Arabe, l'Islam, l'Afrique, l'Amérique Latine, etc.
© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.