Voyager à Yazd, la terre des merveilles et des tours du vent
02 August, 2017
Dans ce mois d'août, Lettres Persanes a décidé de vous présenter quelques destinations touristiques à ne pas manquer lors de votre voyage en Iran. Nous commençons par Yazd, cette ville milénnaire, mais nous allons aussi parler d'autres destinations dont vous n'avez pas l'habitude de voir dans les guides touristique. Pourtant, elles sont des trésors cachés de la nature iranienne et de la culture perse.
Photo: Amin Rahmani , IRNA

Yazd est un musée vivant qui attire l’oeil de n’importe quel voyageur et touriste. Une ville avec une architecture glorieuse, des mosquées entourées des tours du vent [Bâdgir en persan, littéralement attrapes-vent] et des qanats. Dans le monde, Yazd est l’une des meilleures villes faites d’argile et on peut la considérer comme l’un des joyaux culturels et historiques de l’Iran. Une ville dont la vue des tours du vent reste dans nos mémoires.

Yazd

La mosquée de Jameh Kabir de Yazd

 La mosquée de Jameh Kabir de Yazd, le complexe d’Amir Chakhmagh, le sanctuaire des douze imams, la prison d’Eskandar [Alexandre], le complexe de l’Hammam Khan et du Bazar Khan, la maison des Laris, le musée du miroir et de la lumière. Tous ces lieux à côté du marché couvert et des anciennes maisons historiques peuvent vous plonger dans l’histoire des habitants de cette terre durant des heures.

Complexe d’Amir Chakhmagh

Dans les villes désertes de la région de Yazd, le rôle vital des qanats* pour le quotidien est semblable à ceux des artères dans le corps de l’homme. Il y a quelques milliers d’années, ces qanats ont été à l’origine d’une grande civilisation au coeur du désert. De nos jours, l’ingénierie incroyable de ces qanats est émerveillante. Il y a des milliers d’années, les beaux qanats de la ville d’Ardakan étaient des exemples sans équivalents de l'ingénierie hydraulique.

En voyageant à Yazd, passez par le jardin de Dowlat Abad jusqu’à que vous voyez de quelle manière l’inspiration des hommes est source de floraison au coeur du désert. Soudain, vous voyez des montagnes verdâtres avec une source d'eau transparente au coeur de ce désert sans herbe et eau.

Jardin de Dowlat Abad, Yazd, Photos : Ali Golshan - Tasnim

Pir Chakchak est un lieu où l’eau, le feu, l’air et la terre ont été entremêlés. En haut de ces montagnes, il existe une fontaine qui possède à son pied des feux sacrés toujours allumés et une vue panoramique sur le paysage. Sur les collines, des lieux d’habitations, qu’on appelle “Khileh”, ont été fabriqués. À l’intérieur de l’une des chambres, il existe un puit avec une profondeur de plus de 50 mètres.

On ne peut pas aller à Yazd et ne pas être invité dans l’une des maisons historiques. Au cours de votre voyage à Yazd, nous vous proposons de rendre visite aux caravansérails convertis en lieux d'hébergements. Pour passer une nuit à Yazd, vous aurez besoin au minimum de 200 000 tomans [environ 45 euros]. On peut voyager avec des moindres dépenses en utilisant le train et le bus pour arriver à destination et prendre du plaisir.

 
* Un qanat est constitué d'un ensemble de puits verticaux (accès, aération) reliés à une galerie de drainage légèrement en pente qui achemine l'eau vers des citernes ou une exsurgence. [Wikipedia]

 

 

© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.