5 romans à lire avant partir en Iran en 2017
04 August, 2017
Pour vous qui partez en Iran en vacances, pour les études ou alors pour le travail, Lettres Persanes, en partenariat avec Le tiers mythe, vous a choisi 5 romans récemment sortis.
Le Tiers Mythe | Roohollah Shahsavar |

Y-a-t-il un courant littéraire franco-iranien en train de naître en France ?  Il serait précoce de l’affirmer, cependant, une chose est évidente : depuis quelques années on observe l’émergence d’un nombre considérable des romanciers français-e-s d’origine iranienne dons les œuvres sont généralement appréciés par le public français. Sans parler de beaucoup de traductions des romans iraniens en français au cours de ces dernières années. Beaucoup de ces romans sont écrit par des femmes, un détail révélateur de la société iranienne actuelle.

Parmi cette nouvelle vague de romans, Lettres Persanes vous propose cinq romans spécialement choisies avec soin pour l’été 2017.

Cette sélection spéciale sera enrichie pour de nouveaux ouvrages que nous vous proposerons au fur et à mesure de l’année. Tous les livres proposés sont disponible à la librairie Le tiers mythe.

 

#1

Les jardins de consolation

De Parisa Reza

Editeur : Gallimard (2015)

Ce livre nous plonge dans l'histoire iranienne des années 1920 à 1953. D'abord à travers le parcours d'un couple, Talla et Sardar, issu d'une famille paysanne et illettrée. Ils deviendront bergers et vivront un amour sans accroc, non loin de Téhéran. Ensuite, à travers les aventures de leur fils Bahram, véritable petit génie dont l'éducation fera un jeune homme qui croira à la transformation de la société incarnée par Mossadegh.

 

#2

Désorientale

De Negar Djavadi

Editeur : Liana Levi (2016)

La nuit, Kimiâ mixe du rock alternatif dans des concerts. Le jour, elle suit un protocole d'insémination artificielle pour avoir un enfant avec son amie Anna. Née à Téhéran en 1971, exilée en France dix ans plus tard, elle a toujours tenu à distance sa culture d'origine pour vivre libre. Mais dans la salle d'attente de l'unité de PMA de l'hôpital Cochin, d'un rendez-vous médical à l'autre, les djinns échappés du passé la rattrapent. Au fil de souvenirs entremêlés, dans une longue apostrophe au lecteur, elle déroule toute l'histoire de la famille Sadr. De ses pétulants ancêtres originaires du nord de la Perse jusqu'à ses parents, Darius et Sara, éternels opposants au régime en place ; celui du Shah jusqu'en 1979, puis celui de Khomeiny. Ce dernier épisode va les obliger à quitter définitivement l'Iran. La France vécue en exilés n'a rien à voir avec le pays mythifié par la bourgeoisie iranienne... Alors, jouant du flash-back ou du travelling avant, Kimîa convoque trois générations et une déesse du rock and roll au chevet de sa " désorientalisation ". On y croise, entre autres, Siouxie, Woody Allen, Michel Foucault, des punks bruxellois et des persans aux yeux bleus, six oncles et un harem.

 

#3

Les simples prétextes du bonheur

 

De Nahal Tajadod

Editeur : Jclattès (2016)

Nahal Tajadod nous plonge dans un univers loufoque, oriental, où une femme française, se faufilant entre deux mondes, part à sa propre reconquête.

Maintenant elle sait que le bonheur est vagabond, fait de tout petits instants, provoqué, peut-être, par des inconnus. Cécile Renan est une femme singulière. Elle est riche et splendide. Mais cette bonne fortune s'accompagne d'un frisson secret et tenace. Elle a peur de tout perdre, de se perdre, de traverser la vie tout en marchant à côté d'elle-même. Un jour, elle pousse la porte d'une épicerie iranienne à Paris. Que cherche-t-elle ? Elle l'ignore. Mais elle se lie avec le patron et sa famille délurée, fantasque, qui n'ont rien à lui refuser. Ils bouleversent la vie de Cécile et se laissent éblouir par elle.

#4      

Ma part d’elle

De Javad Djavahery

Editeur : Gallimard (2017)

"A Chamkhaleh, cette deuxième vie, nocturne, était pour nous encore plus importante que la première. Si le jour était la joie de la baignade et l'étalage de l'épiderme, le soleil et les jeux, la nuit était le domaine des rêves, le royaume infini de l'imaginaire, de l'amour et des désirs. La lande perdue où tout était possible. Ça durait tant que ça durait. On dépensait de son sommeil sans compter. On ne mégotait pas sur sa jeunesse".

Dans un style empreint à la fois de légèreté et de tragique, Javad Djavahery nous emmène sur les côtes de la mer Caspienne en Iran, dans les années 70, celles de l'insouciance de la jeunesse, avec des personnages attachants et complexes comme la rayonnante Niloufar et les passions qu'elle suscite. Il nous fait traverser vingt ans de l'histoire du pays, de l'orage de la révolution de 79 à la désillusion qui lui succéda dans une spirale de folie vengeresse, jusqu'aux années noires de la guerre Iran-Irak.

 

#5

Marx et la poupée

De Maryam Madjidi

Editeur : Attila (2017)

Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, sa mère et elle rejoignent le père en exil à Paris. A travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l'abandon du pays, l'éloignement de sa famille, la perte de ses jouets - donnés aux enfants pauvres de Téhéran sous l'injonction de ses parents communistes -, l'effacement progressif du persan sans cesse en opposition avec le français, qu'elle va tour à tour rejeter, puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale. Maryam Madjidi raconte avec humour et tendresse les racines comme fardeau, comme rempart, comme moyen de socialisation, et même comme arme de séduction massive. 

 

 

Le Tiers Mythe
La librairie Le Tiers Mythe est fondée en 1974, spécialisée en sciences humaines. Vous pouvez y trouver des livres anciens, épuisés et introuvable sur l'Iran, l'Asie, Le Monde Arabe, l'Islam, l'Afrique, l'Amérique Latine, etc.
© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.