Téhéran, avec Moscou et Ankara, en première ligne pour l’avenir de la Syrie
24 November, 2017
L'Iran vu de la France. Sommet Turquie-Russie-Iran, tournée médiatique du nouvel ambassadeur iranien en France, de jeunes skateurs iraniens… Notre revue de presse avec ce que les médias français ont dit sur l’Iran cette semaine du 20 au 25 novembre 2017.
Photo: IRNA

La réunion de mercredi dernier, à Sotchi (Russie), était très attendue car l’axe Turquie-Russie-Iran devait se positionner, à nouveau, sur l’avenir de la Syrie, de « l’après-guerre civile ». Une réunion dont la presse française a clairement fait de Vladimir Poutine, qui recevait ses homologues, « le nouveau centre de gravité du dossier syrien », La Croix estimant même que « le devenir de la Syrie est entre les mains de la Russie ». À l'issue de cette rencontre, RFI rapporte que le président russe est parvenu à convaincre Hassan Rohani et Recep Tayyip Erdogan d’organiser un « congrès de dialogue national » pour « réunir et opposition » syrienne toujours à Sotchi. Le Figaro ne partage pas tout à fait cette analyse estimant que Moscou « peinait à fédérer » car Ankara refuse d'associer les Kurdes aux négociations.

s'abonner

Le contenu auquel vous souhaitez accé- der est réservé seulement aux abonnés.
Abonnez-vous gratuitement dès main- tenant si vous n'avez pas encore de compte d’utilisateur.

s'abonner

Dejà abonné ?

Connectez vous pour accéder aux contenus.


log in

© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.