« Fuite des cerveaux iraniens » : mythe ou fait
30 January, 2018
Le départ des élites sur-diplômées iraniennes dite « la fuite des cerveaux » est un débat ancien. Toutefois, ces dernières années, les chiffres et les statistiques sont contradictoires et rajoutent de la complexité au débat. Présentant une nouvelle enquête, un expert iranien revient sur ces chiffres.
Shargh | Extrait | Photo: Fararu | Remise de diplôme des étudiants de l’Université Beheshti à Téhéran

Parviz Karami, conseiller du Président Hassan Rouhani et secrétaire du « Quartier général du développement de la science, la technologie et l’économie du savoir » réfute les affirmations concernant la hausse considérable de « la fuite des cerveaux » et présente une nouvelle enquête qui montre une baisse de départ des élites scientifiques iraniennes à l’étranger.

s'abonner

Le contenu auquel vous souhaitez accé- der est réservé seulement aux abonnés.
Abonnez-vous gratuitement dès main- tenant si vous n'avez pas encore de compte d’utilisateur.

s'abonner

Dejà abonné ?

Connectez vous pour accéder aux contenus.


log in

© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.