Quels sont les marchés les plus prometteurs pour les marchandises iraniennes ?
26 June, 2018
Lettre du bâzâr est une nouvelle offre de Lettres Persanes adressée aux professionnels. Recevez chaque semaine, sous forme d'une newsletter éco, les informations économiques provenant des sources iraniennes dans votre boite de mail.

Lettres Persanes revient sur les dynamiques économiques dont il a récemment été question en Iran.
Au menu : les marchés les plus prometteurs pour les marchandises iraniennes, investissements des compagnies chinoises et russes dans le chemin de fer, une minute de focus sur  85 millions de dollars d'investissement de l'Inde dans le port de Beheshti à Chabahar, deux mots sur la nouvelle stratégie de la Chine dans le marché iranien. On termine avec le résumé de l'analyse du grand économiste iranien, Mohsen Renani. 

 

La Chine, les Émirats Arabes Unis et l’Iraq sont les trois destinations principales d’exportations pour les marchandises iraniennes. 
Sur la même période (suivant le calendrier iranien, c’est-à-dire, du 21 mars 2017 au 21 mars 2018), la Chine était à la tête du classement des pays importateurs de marchandises iraniennes.

 

Selon les statistiques de la douane iranienne, ce même pays a importé plus de neuf milliard de dollars de marchandises iraniennes et est resté le premier marché d’importation de produits d’origine iranienne. Ce chiffre représente 19,3% de l’ensemble de l’importation iranienne et rencontre une augmentation de 8% par rapport à l’année dernière.

L’E.A.U, avec six milliard et sept cents soixante-quatre millions de dollars (soit 10% en moins par rapport en 2017 à la même période ) garde sa place du deuxième pays importateur de produits iraniens. Avec 5% de hausse, l’Iraq se place juste après les E.A.U. Le pays a importé six milliards et quatre cent vingt-cinq millions de dollars. 

D’autres pays se retrouvent dans ce classement tels que la Cordée du sud, la Turquie, l’Afghanistan, le Pakistan, l’Inde, la Thaïlande, l’Indonésie, la République de Taïwan, le sultanat d’Oman, l’Italie, le Japon, le Turkménistan, Hong Kong, le Vietnam, l’Allemagne, la Syrie et l’Azerbaïdjan. 

Vous pouvez lire gratuitement un exemple du Lettre du bâzâr en cliquant ici.

Voulez-vous recevoir chaque semaine la newsletter éco dans votre boite de mail ?  Abonnez-vous à la « Lettre du bâzâr ».

 

 

© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.