Retrouvée à New-York, une oeuvre perse, datée de 2500 ans, rentre chez elle 80 ans après
13 October, 2018
L’Iran a réussi à récupérer la sculpture d’un soldat achéménide (vers 500 avant J-C). 80 ans auparavant, il était sorti illégalement du territoire iranien.
Lettres Persaens | Photo: Mehdi Nasiri - ILNA

L’Iran a réussi à récupérer la sculpture d’un soldat achéménide (vers 500 avant J-C). 80 ans auparavant, il était sorti illégalement du territoire iranien. Cette sculpture a été retrouvée dans une boutique à New-york. Au vernissage de l’exposition, c’est la joie. Le soldat achéménide est rentré à la maison. Au moins sa tête.

Après avoir été informé d’une vente privée dans une boutique new-yorkaise en 2017, l’Iran alerte la justice américaine. L’opération se déroule dans l’urgence car il ne reste seulement cinq jours aux enchères. Le prix de base est fixé à 1,2 millions de dollar. Ce qui est vexant pour les Iraniens : « C’est un prix très bas. Elle vaut beaucoup plus » s’exprime Ali Asghar Mounessan, président de l’Organisation de Patrimoine et de Tourisme iranien.

La justice américaine suspend la vente. Les Iraniens doivent attendre un an de procédure judiciaire et administratif pour avoir l’autorisation de faire revenir le bas-relief. Actuellement, il est exposée au public au musée national iranien à Téhéran. Ce bas-relief constituait une partie du mur du palais.

 

 

 

© 2016 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.