Revue de presse du 18 au 24 mars 2019
Nowruz, Skieurs de l’extrême, discours du Guide suprême, Nasrin Sotoudeh : l'Iran vu de la France [revue de presse]
24 March, 2019
Nouvel an persan, discours du Guide suprême, Nasrin Sotoudeh… Voici ce que les médias français ont dit sur l’Iran cette semaine.

Nowruz. Le Nouvel an persan n’a pas donné lieu à un déferlement médiatique cette année. RFI a décliné l’actualité avec plusieurs papiers. D’abord un reportage classique sur le « climat morose » dans le pays à cause des sanctions économiques. La tradition est bien sûr perpétuée mais sans doute avec un peu moins de magie cette année, car comme l’indique un Téhéranais cité par le média : « Il y a beaucoup moins de visites familiales parce que ça coûte de l'argent, mais on limite les visites aux membres de la famille la plus proche. » Le média a également baladé sa caméra dans l’atelier parisien de l’artiste peintre, miniaturiste et sculpteur persan, Abbas Moayeri pour recueillir quelques anecdotes personnelles autour de Norouz.

Sur un tout autre ton, Paris Match titre : «  C’est Nowruz, bonne année ! Mais pas pour tout le monde. » Sa rédactrice en chef se demande de quoi sera fait le nouvel an de l’avocate Nasrin Sotoudeh, dont la peine de prison a récemment été alourdie. «  Mais que fait le Président Rouhani ? Va-t-il fêter Nowruz le cœur léger ? », interpelle ainsi Catherine Schwaab.

Femmes. Concernant la situation de la défenseuse des droits humains, Le Parisien reprend une dépêche AFP qui nous apprend qu’elle ne fera appel de sa récente condamnation. Challenges publie une autre dépêche dans laquelle on nous informe que Paris mettaient en garde Téhéran sur le sort de la condamnée. Dans une tribune pour Le Monde (lien payant), le chercheur Farhad Khosrokhavar estime que la situation de Nasrin Sotoudeh « illustre la volonté de Téhéran d’écraser le mouvement féministe pour faire oublier ses échecs ». Mais selon le spécialiste, « le mouvement féministe est désormais profondément ancré dans l’esprit des nouvelles générations. […]. Cela remet en cause le pouvoir religieux, qui ne sait opposer que la répression aux demandes légitimes des femmes, mais aussi à celles des ouvriers et de nombreuses autres catégories de la population. »

Guide. L’Obs a repris une dépêche AFP consacrée au discours du Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, prononcé chaque année à l’occasion du nouvel an. Un discours très largement tourné vers la situation économique du pays, « le problème le plus urgent en Iran ». Le religieux a notamment fait une référence au mécanisme de troc mis en place par l’Europe en vue de contourner les sanctions, qualifiée de « mauvaise plaisanterie ». Dans ce contexte économique tendu, RFI a ainsi consacré son émission « Orient hebdo » a un couple franco-iranien qui a monté sa pâtisserie à Téhéran en 2015 mais qui s’interrogent désormais : « Partir ou rester ? »


Skieurs de l’extrême. Avis aux amateurs de glisse dans les montagnes iraniennes, ne manquez pas les images de la websérie « Go Explore », reprises par le quotidien sportif L’Équipe. On y voit le champion du monde de la discipline, Aurélien Ducroz, sur les pentes enneigées de la station Shemshak, au nord-est de Téhéran dans l’Alborz, partir à la découverte de la culture ski du pays. « Les riders iraniens ont une approche moderne, ils sont hyperconnectés, totalement informés de notre style de vie, on ne leur apprend rien », a pu constater ce dernier. Il était accompagné par Arnaud Cottet, initiateur de la communauté « We ride in Iran », dynamique dans les sports de glisse en Iran.

À lire également

  •  En Iran, les militants écologistes doivent faire face à la répression (France24)
  •  Le téléphone du principal rival de Nétanyahou hacké par l'Iran ? (Libération)
  • Même le téton de l'acteur "The Rock" n’échappe pas à la censure de la télévision iranienne (France24)
  •  Pompeo appelle le Liban à se démarquer de l'Iran et du Hezbollah (Le Point)
  •  Annexion du Golan: L'Iran, allié de la Syrie, «choqué» par les propos de Donald Trump (20 Minutes)
  •  Iran : au coeur de la révolution (Arte)
  •  Une marque iranienne laisse des mannequins défiler sans voile... et s'offre un coup de pub (France24)

 

 

© 2019 Lettres Persanes. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu du site est strictement interdite sauf autorisation écrite de Lettres Persanes.